Italie : La fusillade raciste envenime la campagne électorale

  • Source: : Webnews | Le 05 février, 2018 à 18:02:47 | Lu 2746 fois | 6 Commentaires
content_image

Luca Traini a été arrêté peu après son geste, un drapeau italien sur le dos./ AFP

L'expédition punitive contre des Africains qui a fait six blessés samedi à Macerata, dans le centre de l'Italie, a glacé le pays à un mois jour pour jour des élections législatives.

"L'Italie aux Italiens", "Dehors les Noirs !" : c'est sous ces cris ouvertement racistes que Luca Traini, 28 ans, crâne rasé, tatouage d'inspiration fasciste sur la tempe, a vidé samedi matin deux chargeurs avec un pistolet semi-automatique sur cinq homme et une femme originaires du Mali, du Ghana et du Nigeria.

L'agression s'est déroulée dans les rues de Macerata, une commune de 43.000 habitants non loin de la côte adriatique. Elle survient alors que la péninisule s'apprête à retourner aux urnes le 4 mars prochain, pour des élections législatives à l'issue très incertaine.

Car l'Italie, comme la plupart des pays européens, est confrontée à la montée des droites extrêmes, exacerbée par l'afflux de migrants sur ses côtes. Plus de 630.000 personnes y ont débarqué depuis 2014 et même si la plupart poursuivent leur route vers le nord, ces dizaines de milliers de migrants pèsent dans un pays qui a toujours été une terre d'émigration que d'immigration.

La montée des droites dures
Luca Traini s'était présenté aux municipales l'an dernier sous l'étiquette de la Ligue du Nord, parti d'extrême droite et anti-immigration proche du Front national français.

Le leader de la Ligue, Matteo Salvini, a certes condamné le geste de Luca Traini, mais aussi dénoncé l'"invasion migratoire" source d'"affrontement social".

"Il me semble qu'il s'agit du geste d'un déséquilibré, qui mérite la plus ferme condamnation, mais qui ne peut être considéré comme ayant une connotation politique claire", a pour sa part minimisé Silvio Berlusconi, dont le parti Forza Italia, est allié à la Ligue de Salvini.

"Nous devons être épouvantés", a estimé l'éditorialiste du Corriere della Sera, pour qui ce genre d'incidents peut se reproduire quand le "discours de haine" devient une "forme habituelle de polémique politique".

La Repubblica rappelle ainsi la "défense de la race blanche" récemment prônée par un candidat de la droite à Milan, ou encore les raids perpétrés fin 2017 par des groupuscules d'extrême droite contre des associations d'aide aux migrants.

Mein Kampf en livre de chevet
Luca Traini, 28 ans, a expliqué son geste après avoir appris le meurtre sordide d'une jeune fille de 18 ans et l'arrestation d'un Nigérian soupçonné de cet assassinat.

"Je me rendais à mon club de gym quand j'ai entendu à la radio cette histoire. D'instinct, j'ai fait demi-tour, je suis rentré chez moi et j'ai pris le pistolet. J'ai décidé de tous les tuer", a-t-il raconté aux enquêteurs.

Un exemplaire de "Mein Kampf", un livre d'histoire sur Benito Mussolini, un magazine sur la jeunesse fasciste ou encore des croix celtiques ont été retrouvés dans une chambre chez sa mère.


Auteur: ladepeche - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme En Février, 2018 (19:31 PM) 0 FansN°: 1
Eh ben.. j'ajoute l'italie a ma liste de pays a ne pas visiter quand j'aurai gagner au loto  :bip-bip: 
Reply_author En Février, 2018 (21:33 PM) 0 FansN°: 1
quand deux verbes se suivent, le second se met a l'infinitif... nullard!
Reply_author En Février, 2018 (23:40 PM) 0 FansN°: 2
kou ma dégeu dé saly aak somone bii do ko wessou. khawm lou niit bou normal di woutt aay italie, états unis
Anonyme En Février, 2018 (21:42 PM) 0 FansN°: 2
Je voudrais voir si un toubab a coupé un jeune Sénégalais en morceaux, que feraient leurs compatriotes? La violence appelle la violence, alors n'écrivez pas d'articles sensationnels sans en expliquer les raisons, ce n'est pas du journalisme.
Anonyme En Février, 2018 (09:04 AM) 0 FansN°: 3
si un toubab decoupe en morceaux une femme senegalaise tu vas avec ton arme tirer sur tous les toubab que tu rencontres?tu ne reflechis pas?tu sais combien de femmes on assassine en italie chaque annee?des centaines.tapez sur google(femmincide)en italie ou en France,vous verrez que nous,en afrique,on n'est pas tueurs de femmes.en italie,les africains tuent moins que les albanais,les roumains,les arabes ou les sudamericains.cette fille tuee par un nigerian etait une droguee fuguee d'un centre d'intoxication et a rencontre un trafiquand de drogue nigerian,c'est le millieu de la drogue qui est impitoyable.moi,je suis en italie depuis plusieurs annees,ils ont toujours parle de l'immigration comme une menace surtout si l'immigre est un noir,ce n'est pas la premiere fois qu'on tire sur des noirs,meme des senegalais ont ete la cible de ces racistes.il y a plus de 20 ans,un italien avait tire sur des senegalais tuant malick babou et un autre blaissant madiaw diaw,il s'est justifie en disant qu'il n'aime pas les noirs,aujourd'hui,il est libre,un autre avait tire sur des marchands ambulants senegalais en a tuant 2 et faisant quelques blesses,sans oublier les 7 africains tues il y'a quelques annees en Calabria seulement parce qu'ils etaient noirs.le racisme antinoir italien ne date d'aujourd'hui,les noirs sont toujours insultes dans les rues,c'est leur culture,il faut un changement de mentalite pour eviter tout cela dans le futur.cet homme qui a tire sur les africains detestait déjà les africains,mais il n'avait pas de pretexte pour tirer sur eux.il n'aurait jamais tire si l'assassin de la fille etait arabe,albanais,roumains,ou sudamericain qui passent leur temps a tuer et violer.l'italie est un pays ou chaque jour il y a des assassinats,mais il y a aussi une justice et des lois.seul l'auteur d'un delit doit repondre de ses actes
Reply_author En Février, 2018 (10:54 AM) 0 FansN°: 1
oui, je comprende qu'est que vous dis. l'italie est un pays ouvert et domocratique, seule l'italie est disposée à prendre des immigrants qui s'aventurent dans la mer et à ne pas les laisser mourir noyés les chercher. ne l'oubliez pas, car les autres pays, la france en tête, s'en fichent. mais l'immigration excessive et le comportement incorrect de certains créent des réactions violentes et incontrôlées.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com