La presse invitée à mieux prendre en charge la Santé de la reproduction

  • Source: : Seneweb.com | Le 10 septembre, 2017 à 10:09:19 | Lu 1991 fois | 2 Commentaires
content_image

La presse invitée à mieux prendre en charge la Santé de la reproduction

La santé de la reproduction, la sexualité des jeunes et l'ensemble des questions liées à la santé sont des aspects qui mériteraient d'être davantage pris en charge dans les organes de presse. La question était au cœur de la rencontre initiée ce samedi 9 septembre 2017 à Dakar, au profit d'une vingtaine de rédacteurs en chefs, de chefs de desks société/santé. Un atelier organisé par l'Association des journalistes en santé, population et développement (Ajspd) qui se veut une occasion pour "les former afin qu'ils soient davantage sensibilisés sur les questions liées à la santé de la reproduction".

Alassane Cissé, président de ladite structure, a salué cette rencontre qui entre dans le cadre de la 2e phase de la mise en œuvre du projet "Voix pour la santé". "On a voulu sensibiliser, davantage, les responsables de rédactions. Car, on s'est rendu compte que si on sensibilise et forme les journalistes qui sont dans les régions, ceux-ci doivent faire remonter les informations au niveau du desk central de Dakar. Et si le chef de desk, le rédacteur en chef ou responsable de la rédaction n'est pas sensibilisé sur ces questions, le papier peut ne pas être publié ou diffusé. Dès lors on a choisi d'appeler ces responsables de rédactions sur ces questions de santé de la reproduction, les sensibiliser davantage pour qu'au moins ils puissent faire diffuser ces éléments qui viennent des régions".

L'objectif visé, par ailleurs, est, selon lui, de faire en sorte "que ces éléments d'information positive que les journalistes qui sont dans les régions leur envoient qu'ils puissent les diffuser. Car, ce qui était retenu avant, c'est ce train qui n'arrive pas à l'heure qui nous intéressait. On veut changer de paradigme. Donc, si ça marche, il faut savoir valoriser ces expériences positives. Egalement si ça ne marche pas, il faut le dire. (…). C'est un peu cela la mission de l'Ajspd qui, dans le cadre de ce projet, sensibilise davantage les journalistes sur la santé de la reproduction".

Spécialiste de la communication en santé, Assane Touré a relevé la présence de plus en plus de textes sur la santé. Ce qu'il trouve insuffisant. "Cela ne suffit pas. Ce qui reste à faire, c'est de pérenniser la publication de ces articles qui permettent aux populations de disposer d'information et de pouvoir aller vers un changement de comportement. Mais aussi de capaciter les journalistes sur des questions spécifiques.

Il a, alors, invité les autorités à également offrir la possibilité aux journalistes d'aller se spécialiser sur des questions de santé publique. "Au niveau des rédactions, que les gens fassent l'effort d'aller vers la création de desk santé. On ne peut développer un pays si on n'a pas, dans tous les domaines, des spécialistes reconnus chevronnés qui puissent poser les bonnes questions et apporter les bonnes répliques quand il le faut", conclut Alassane. Touré.


Auteur: Youssoupha MINE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Septembre, 2017 (15:53 PM) 0 FansN°: 1
Du blablabla qui n'a aucun sens et ne sert à rien !



Déjà le terme "Santé de la reproduction " n'est pas approprié; on parle de personnes et non de bétail !



C'est le ministère de la santé qu'il faut interpeller et non les journalistes qui ne font que rapporter ce qui les intéressent , souvent à mauvais escient, plus versés dans les faits divers et les abus sexuels que mettre en ligne un vrai article venant du ministère.

Si au moins les sournaleux s'en tenaient aux faits et non à des articles nauséabonds sentant le langage de borne fontaine.



Dans un état qui veut contrôler intelligemment la démographie, il doit avant tout faire son possible en donnant des informations dans les lycées, dispensaires de santé, maternités, là où se concentre la population concernée.



Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com