Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

RÉSOLUTION FINALE DU CONSEIL NATIONAL DU SDT/3S

Posté par: Nioxor TINE| Lundi 05 décembre, 2016 22:12  | Consulté 691 fois  |  0 Réactions  |   

A l’occasion de la première réunion du Conseil Syndical National du SDT-3S tenue le samedi 03 Décembre 2016 à Dakar, il a été procédé à l’analyse de la situation politique, socio-économique et sanitaire au niveau international et national.

* Considérant le rapport moral du Secrétaire Général qui a rappelé le contexte socio-économique et politique mondial marqué par le ralentissement de l’activité économique et ses conséquences sur les marchés du travail, le chômage et la précarité de l’emploi dans de nombreux pays notamment dans ceux en développement,

* Considérant la situation au niveau national caractérisée par la croissance de l’économie située à 6,4 % au premier trimestre 2016, contrastant avec un taux de pauvreté, à 46,7 % selon les dernières estimations,

* Considérant que les avancées économiques annoncées à grande pompe ne profitent pas du tout aux travailleurs sénégalais,

* Considérant le climat social délétère, qui prévaut au niveau du secteur de la Santé, caractérisé par la lutte engagée par l’essentiel des organisations syndicales regroupées au niveau du cadre Permanent des syndicats de la santé Action Unitaire (2S-AU),

* Considérant la non-application du décret portant statut du personnel des EPS, qui est pourtant une composante de la réforme hospitalière de 1998,

* Considérant que le reclassement des infirmiers et sages-femmes d’Etat à la licence (après le relèvement du niveau de recrutement en 2009) ne devrait être assujetti à aucune formation,

* Considérant que le dérèglement qu’il cause dans le classement des techniciens supérieurs est une aberration administrative,

* Considérant qu’il est anormal que les avancements des fonctionnaires de la Santé soient bloqués depuis 2009 malgré les actes délivrés par la fonction publique,

* Considérant que les recrutements au niveau du Ministère de la Santé constituent un pas dans la bonne direction et ne devraient donc souffrir d’aucun manque de transparence et d’efficience,

* Considérant la part belle habituellement faite dans les recrutements à des militants politiques soi-disant cadres de la hiérarchie A,

* Considérant la nécessité pour notre syndicat d’appartenir à une grande famille de travailleurs et donc de s’affilier à une centrale syndicale pour potentialiser ses actions,

* Considérant que l’acte III de la décentralisation a posé beaucoup de préjudices aux travailleurs des collectivités locales et à la population,

* Considérant le dynamisme et l’engagement de nos camarades militants de la région de Diourbel dans l’implantation du syndicat,

* Considérant les rapports d’activités du secrétaire administratif et des délégués des régions,

Le Conseil Syndical National après avoir entendu le rapport moral du secrétaire général, le rapport d’activités du secrétaire administratif, les rapports des représentants des régions et suivi les débats :

* Demande une répartition plus juste des fruits de la croissance économique,

* Exige l’ouverture immédiate de négociations sérieuses avec les syndicats du cadre Permanent des syndicats de la santé Action Unitaire (2S-AU), en vue de pacifier le climat social dans le secteur,

* Demande de traiter les infirmiers d’état, sages-femmes d’état et techniciens supérieurs avec les mêmes égards que les policiers, les personnels des corps émergents de l’éducation, les agents techniques des eaux et forêts et les agents d’hygiène qui n’ont subi aucune formation avant d’être reclassés,

* Exige le déblocage des avancements des fonctionnaires et le paiement sans délai des actes rendus par la fonction publique,

* Exige la transparence dans le prochain recrutement des mille agents annoncés par le ministère,

* Suggère d’accorder la priorité aux contractuels et aux agents communautaires déjà sur le terrain et aux 120 Cadres administratifs formés dans de grandes écoles ou instituts comme le CESAG, déjà agents de la fonction publique et du ministère de la santé,

* Exhorte les autorités politiques à évaluer l’acte III et à prendre les mesures idoines pour assurer la régularité des salaires des travailleurs et le rétablissement de leurs couvertures sociales,

* Félicite le bureau et les militants surtout ceux de la région de Diourbel pour l’important travail qu’ils ont abattu durant ce premier semestre d’existence,

* Demande au bureau national de prendre toutes les dispositions utiles pour concrétiser l’adhésion de notre syndicat à la centrale syndicale CNTS-FC,

Le conseil syndical National recommande au bureau :

* De redoubler d’efforts pour accélérer l’implantation et la massification du syndicat,

* De manifester la disponibilité du syndicat à participer aux activités d’élaboration, de mise en œuvre et d’évaluation de la politique de santé,

* De promouvoir un bon système de communication afin de rendre disponibles toutes les informations utiles à nos militants,

* D’organiser dans les meilleurs délais une tournée nationale du bureau afin de parfaire l’implantation du syndicat dans toutes les régions du Sénégal.

Fait à Dakar, le samedi 03 Décembre 2016.

Concernant ces publicité
 L'auteur  Nioxor TINE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Nioxor TINE
Blog crée le 12/05/2014 Visité 330057 fois 125 Articles 2711 Commentaires 18 Abonnés

Posts recents
KHALIFA SALL, UN RIVAL ENCOMBRANT !
DIALOGUE POLITIQUE OU DIALOGUE DE SOURDS ?
DÉCOUVREZ LE NOUVEAU MAGAZINE ÉLECTRONIQUE \"NEW GALSEN\" !
MACKY 2019 : À VAINCRE SANS PÉRIL…
L’AFFAIRE AÏCHA DIALLO OU L’ÉCHEC DE LA RÉFORME HOSPITALIÈRE ?
Commentaires recents
Les plus populaires
REFERENDUM PORTANT REVISION CONSTITUTIONNELLE: POSITION INATTENDUE DU PIT
LUTTER CONTRE LA MENDICITE SANS BRÛLER NOS DAARA ! PAR NIOXOR TINE
19 MARS 2000 – 19 MARS 2017 : 17 ANS DE GALÈRE LIBÉRALE !
BYE BYE MIMI !
1er MAI 2016: POUR UN SYNDICALISME DEMOCRATIQUE ET DE RUPTURE !